28.3.12

Mes projets universitaires: partie 1

Pourquoi je n'ai pas encore parlé de ma vie universitaire?
Est-ce que j'ai fais des projets intéressants?
Bien sur! Et je commence cette petite série avec un projet de sérigraphie.

↑ Petit aperçu du projet en question (description et photos plus explicites plus bas)

Pourquoi ne pas en avoir parlé plus tôt?
La réponse est assez simple, c'est surtout parce que quand j'ai fais mon choix de cours j'avais décidé de commencer mon bac avec les cours les plus théoriques (en d'autres mots; ceux qui me semblaient les plus plates). Question d'en être débarrassé et me concentrer sur les cours plus créatifs pour la suite. Avec des cours comme psychosociologie de la communication, c'est sur que c'est pas ce qu'il y a de plus créatif!

J'avais cependant un cours pour continuer d'alimenter mon esprit de création et de conception, c'est-à-dire mon cours de sérigraphie. 


Avant de commencer, c'est quoi la sérigraphie?
Commençons par la base: c'est un procédé d'impression. En très résumé, on a un grand cadre métallique sur lequel il y a une toile de soie. En appliquant une substance sur celle-ci, on obtient un pochoir avec lequel on peut imprimer ce qu'on veut sur n'importe quelle matière (papier, métal, bois, textiles, etc.). C'est du travail par étapes; on fait un pochoir pour chaque couleur, on imprime donc une couleur après l'autre.

Pour plus d'information, je vous invite à regarder la page wikipédia sur la sérigraphie.


Deuxième petite parenthèse pour comprendre mon projet:
Comment ça marche l'impression CMJN?
Premièrement, CMJN= Cyan Majenta Jaune Noir. La très grande majorité de tout ce qui est imprimé fonctionne avec ces couleurs. En les mélangeant on peut obtenir pratiquement toutes les couleurs qu'on veut.

En imprimerie on utilise des petits points de différentes grosseurs (appelés: la trame) avec ces 4 couleurs pour créer toutes les couleurs et dégradés. Donc si vous regardez un produit imprimé à la loupe, ça devrait ressembler à ça:


Enfin, c'était quoi mon projet?!
Pour mon projet final, j'ai décidé de profiter de l'immense liberté que nous offre la sérigraphie en imprimant une de mes photos des Îles en grand format. J'ai choisi cette photo:


Je l'ai ensuite imprimé avec quatre passage de couleur, c'est-à-dire Cyan, Magenta, Jaune et Noir:


Là où ça devient intéressant, c'est que grâce à la sérigraphie je pouvais avoir une trame personnalisée. Je pouvais donc avoir une trame qui a une signification en elle-même. La créativité se trouve bien sûr dans l'image, mais également dans ce qui constitue l'image. La matière elle même a une certaine signification.

Donc, pour mon passage de Cyan, au lieu d'être des petits ronds c'était des fleurs de lys de différentes tailles. J'ai choisi ce symbole parce que plusieurs personnes ignorent encore que les Îles-de-la-Madeleine font bel et bien parti du Québec.



Pour mon passage de Magenta, au lieu d'être des petits ronds c'était des maisons de différentes tailles. Bien entendu c'est une référence aux fameuses maisons colorées madeliniennes, il y a bien juste aux Îles qu'on peut trouver une maison magenta!


Pour mon passage de Jaune, au lieu d'être des petits ronds c'était des étoiles de différentes tailles. Faisant référence à l'étoile jaune du drapeau acadien.


Finalement, pour mon passage de Noir j'ai décidé d'y aller en simplicité: au lieu d'être des petits ronds, c'est tout simplement les Îles-de-la-Madeleine elles-mêmes de différentes tailles.


Je ferai d'autres bla-bla sur d'autres projets dans les prochains jours, d'ici là je conclus avec quelques photos macro du résultat imprimé de ma trame personnalisée:




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire